Gouvernement du Québec
GÉOInfo - Chroniques du Québec géographique

juin-2010

Chroniques précédentes
Version imprimable
Abonnez-vous!

Lancer la recherche

Un projet de géoWeb collaboratif prend forme à la MRC d'Acton

Par Luc Gravel, ministère des Ressources naturelles et de la Faune,
et Marie-Ève Perreault, ministère des Affaires municipales,
des Régions et de l’Occupation du territoire

L’avènement de sites Web de cartographie grand public comme Google Maps ou Earth, Microsoft Bing ou OpenStreetMap a grandement contribué à la conscientisation des citoyens à la géographie et au positionnement géographique. Plus que de simples internautes, ceux-ci, en leur qualité d’observateurs et d’acteurs engagés, contribuent de plus en plus à enrichir le savoir collectif en ce qui concerne le territoire. Grâce à la technologie et au Web, cette connaissance devient partageable et s’enrichit au fur et à mesure des contributions. C’est ce qu’on appelle le géoWeb collaboratif, ou encore la possibilité d’utiliser des outils de cartographie en ligne pour s’exprimer, comprendre un phénomène ou signaler une information qui concerne le territoire.

Un tel projet prend actuellement forme dans la municipalité régionale de comté d’Acton (MRC d’Acton). Il a pour but d’expérimenter un outil d’appui à la participation interactive de la population, dans une démarche de sensibilisation à l’occupation dynamique du territoire rural et de développement de la zone agricole.

Les objectifs du projet sont :

  1. de développer une plateforme interactive intégrant l'information géographique tant gouvernementale que locale pour faciliter la participation des citoyens à la prise de décision concernant l’aménagement du territoire et l'avenir économique de la MRC d'Acton;
  2. d’évaluer l'utilisation de cette plateforme à partir des thèmes de l'occupation dynamique du territoire et de la gestion de l'eau et d’en tirer des recommandations pour une meilleure participation des citoyens aux enjeux du développement régional;
  3. d’assurer le transfert des connaissances dans toutes les MRC par la production d'un guide décrivant les aspects techniques et les résultats obtenus tout en proposant des recommandations pour un usage permanent du géoWeb participatif.

Mise en application

Une première plateforme touchant le portrait de l’agro-alimentation et des terrains vacants est en développement. Elle sera suivie par le développement d’outils interactifs. Ceux-ci devraient permettre à la population d’intervenir, de commenter et de compléter l’information dans le but de faciliter la prise de décision des élus en matière de développement économique, selon le concept d’occupation dynamique du territoire.

Concrètement, les applications prioritaires recherchées ont pour but  :

  • d’intégrer au projet les efforts en vue d’activer un portail économique (projet CLD) visant à promouvoir les espaces disponibles dans les parcs industriels et les occasions d’affaires de la MRC;
  • de tracer un portrait juste de l’agro-alimentation en collaboration avec les producteurs et l’Union des producteurs agricoles pour dynamiser cette industrie;
  • de mettre au point un outil d’aide à la décision à l’intention des élus et des employés des municipalités locales pour exercer un suivi sur l’occupation dynamique du territoire;
  • d’adapter la plateforme pour faciliter la prise de décision dans des dossiers déterminants pour le milieu municipal telle la gestion de l’eau.

D’ailleurs, concernant la gestion de l’eau, la MRC envisage de demander la participation des citoyens pour inventorier les améliorations à faire, puisque la connaissance des bassins de drainage est partielle et mériterait d’être plus détaillée. Les représentants du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et de la MRC échangent d’ailleurs sur les façons de mettre en commun leurs connaissances dans ce domaine.

Financement et partenariat

Le 12 mars 2010, l’Université McGill et la ministre responsable des Services gouvernementaux, Mme Dominique Viens, ont signé la Convention par laquelle un financement de 166 000 $ issu du Programme Appui au passage à la société de l’information (APSI) était accordé pour ce projet appuyé par plusieurs intervenants d’organismes (Centre local de développement, MRC d’Acton, l’Agence géomatique montérégienne) et de ministères actifs en Montérégie.

Le projet est dirigé par l’équipe du professeur Renée Sieber assistée par Peter Johnson, Ph. D., tous deux rattachés à l’École d’environnement de l’Université McGill.  Le professeur Sieber est une spécialiste de renommée mondiale en matière d’utilisation du géoWeb. L’équipe est très active dans le réseau des centres d’excellence canadiens GEOIDE. Récemment elle a été mandatée par le gouvernement australien comme conseillère pour son projet de déploiement de services Web géographiques.

Ce projet reçoit également de l’aide financière et du transfert d’expertise de la part des ministères suivants :

  • ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec;
  • ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs;
  • ministère des Ressources naturelles et de la Faune;
  • ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.

 



Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2010