Gouvernement du Québec
GÉOInfo - Chroniques du Québec géographique

novembre-2007

Chroniques précédentes
Version imprimable
Abonnez-vous!

Lancer la recherche

Un système d'information pour les maladies chroniques adapté aux besoins des utilisateurs

Par Dr Alain Vanasse, M.D., Ph. D.

Ce projet a été financé par le réseau de centres d’excellence GEOIDE. Il compte parmi ses principaux partenaires l’Université de Sherbrooke, le Centre de recherche clinique Étienne-Lebel (Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke), le Fonds de la recherche en santé du Québec et Kheops Technologies.

Groupe de recherche PRIMUS

Au Canada, les maladies chroniques exercent une pression grandissante sur le système de santé. L’apport de la géomatique peut être considérable pour aider les décideurs de la santé concernés par des problèmes tels que la prévention des maladies à prendre des décisions éclairées. Le projet de recherche financé par le réseau GEOIDE, intitulé « Système d’information spatio-temporelle sur les maladies chroniques » (SIST-MC), a pour but de développer un système d’information qui réponde aux besoins exprimés par les décideurs, en leur permettant d’interroger des données médicales selon des découpages géographiques ou de la population, et d’obtenir instantanément les résultats.

La surveillance des maladies chroniques

La surveillance des maladies chroniquesDans le contexte du vieillissement de la population au Canada, les maladies chroniques exercent une pression grandissante sur le système de santé. L’apport des domaines liés à l’étude et à la surveillance des maladies chroniques devient alors très important lorsqu’il s’agit de prendre une décision relative à la planification du système de santé et à l’allocation des ressources.

Cependant, la plupart des connaissances proviennent de la recherche spécialisée, dont les résultats sont difficilement transférables dans la pratique. De plus, peu d’outils d’analyse des maladies chroniques sont accessibles aux décideurs de la santé.

La géomatique de la santé

Cliquez sur l'image pour un agrandissement
La géomatique de la santé

L’épidémiologie et la géographie de la santé s’intéressent essentiellement à la distribution géographique des maladies et des soins de santé, ou aux liens entre maladies et environnement. Depuis les années 90, la géomatique propose une approche nouvelle qui permet par exemple :

  • de cartographier et d’analyser la progression d’une maladie dans un territoire;
  • de situer les centres de soins pour des populations spécifiques;
  • de superposer plusieurs couches d’information à référence spatiale relatives à l’étude d’une maladie en particulier.

Cette approche permet l’utilisation de données disparates provenant de sources multiples. La géomatique peut ainsi contribuer considérablement à prendre des décisions éclairées, pour des questions de santé publique telles que la planification des ressources humaines, des installations et des services, ainsi que la prévention et le suivi de l’évolution des maladies à travers l’espace et le temps.

Le groupe de recherche interdisciplinaire en géomatique de la santé PRIMUS s’intéresse depuis plusieurs années aux applications de la géomatique dans le domaine de la santé des populations. Les projets de recherche du groupe PRIMUS portent essentiellement sur l’étude spatiale et temporelle des épisodes de soins et des traitements médicaux liés aux maladies chroniques.

Le projet de recherche financé par le réseau GEOIDE intitulé « Système d’information spatio-temporelle sur les maladies chroniques », ou SIST-MC, vise à développer et à rendre accessible en ligne un système d’information permettant d’interroger des données médico-administratives selon des découpages géographiques ou de la population, et de produire instantanément les résultats sous forme de cartes, de tableaux et de graphiques.

Une évaluation de besoins, réalisée préalablement par le groupe PRIMUS, avait permis de constater qu’il existe une demande pour un système expert en surveillance des maladies chroniques. Un système tel que le SIST-MC, qui intègre les outils de la géomatique, a donc suscité l’intérêt.

Un outil Web accessible aux décideurs de la santé

Un outil Web accessible aux décideurs de la santéLes utilisateurs visés par le SIST-MC se trouvent principalement dans les organisations de santé comme le ministère de la Santé et des Services sociaux ou l’Institut national de santé publique du Québec, de même que dans les organismes locaux de décision comme les agences de développement des réseaux locaux de services de santé et de services sociaux. Ces utilisateurs ont une influence sur les décideurs, ou s’occupent principalement des activités de soutien à la décision. Ils se trouvent aussi dans des organisations non gouvernementales, comme la Fondation des maladies du cœur ou Diabète Québec, qui n’ont ni les moyens ni l’expertise pour traiter des données.

En premier lieu, les utilisateurs potentiels désirent un outil facile à utiliser pour des non-initiés : donc une interface simple et conviviale, centrée sur les résultats, qui ne nécessite aucune programmation. L’outil doit également permettre de jumeler différentes données et d’afficher plusieurs couches d’information sur la même carte. De plus, plusieurs utilisateurs souhaiteraient avoir accès à des options d’analyse avancées.

Cliquez sur l'image pour un agrandissement
Le Système d'information spatio-temporelle sur les maladies chroniques (SIST-MC) : des réponses rapides et complètes!

Le Système d’information spatio-temporelle sur les maladies chroniques (SIST-MC) : des réponses rapides et complètes!

Pour trois maladies chroniques – l’athérosclérose, le diabète et l’ostéoporose - le concept du SIST-MC est basé sur un modèle d’analyse et d’intégration :

  • de banques de données médico-administratives (RAMQ, MED-ECHO/MSSS, CSST, SAAQ);
  • de données sur la population et d’enquête (Statistique Canada, ISQ);
  • de données spatiales.

Ce système, réalisé avec la technologie SOLAP/JMap de Kheops Technologies, permet à l’utilisateur d’interroger des variables de santé telles que le taux de décès, l’incidence des maladies et l’utilisation des services de santé, dans une perspective géographique (telle que les bassins de desserte, les territoires administratifs et les aires de diffusion) et selon certaines caractéristiques de la population (telles que la ruralité, la défavorisation matérielle ou sociale et l’immigration).

Supposons qu’un décideur de la santé publique, par exemple, se pose cette question : « Quelle est la proportion, au Québec, des victimes d’un infarctus du myocarde âgées de 65 ans et plus, qui ont subi une revascularisation à leur hospitalisation, pour la période 1992 à 2003? » Pour y répondre, l’utilisateur commencera par sélectionner ses paramètres sur le menu du SIST-MC :

  1. le temps d’observation (1992-1995, 1996-1999, 2000-2003);
  2. le traitement médical ( revascularisation);
  3. le genre (tous);
  4. le groupe d’âge (25-65 ans, 65 ans et plus);
  5. la mesure (taux brut, taux ajusté);
  6. l’unité géographique (régions administratives, RUIS, territoires CLSC, CSS, bassins de desserte)
Cliquez sur l'image pour un agrandissement

Les résultats de la requête s’afficheront rapidement sous forme de cartes, de tableaux et de graphiques. Le SIST-MC offre alors à l’utilisateur plusieurs possibilités :

  • zoomer pour agrandir l’affichage;
  • forer, c'est-à-dire passer d’une division territoriale à une autre, par exemple des divisions des RUIS à celles des régions socio-sanitaires;
  • synchroniser les fenêtres des résultats (cartes, graphiques et tableaux), de façon à ce que toute modification dans la sélection des paramètres se traduise par un affichage simultané des résultats;
  • changer des paramètres, tels que la période à l’étude (1996-1999);
  • sauvegarder le contexte de la requête pour le partage de l’information avec d’autres utilisateurs en ligne, ou pour le retour ultérieur sur le SIST-MC.
Cliquez sur l'image pour un agrandissement

Les futurs développements du SIST-MC

Le SIST-MC offrira plusieurs avantages : il est conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs, il sera accessible en ligne, convivial et rapide et offrira plusieurs options. De nouvelles fonctionnalités sont en développement grâce aux partenariats avec GEOIDE et Kheops Technologies. Parmi les possibilités futures du SIST-MC, en plus de la valeur ajoutée des analyses statistiques avancées, mentionnons notamment :

  • les notions d’accessibilité physique aux centres de soins;
  • la mesure des distances et la ruralité;
  • l’intégration d’information telle que la défavorisation sociale et matérielle, et les minorités culturelles et linguistiques.

Renseignements :

Dr Alain Vanasse, M.D., Ph. D.
alain.vanasse@usherbrooke.ca



Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2007