Gouvernement du Québec
GÉOInfo - Chroniques du Québec géographique

octobre2005

Chroniques précédentes
Version imprimable
Abonnez-vous!

Lancer la recherche

La géomatique au service du monde agricole

Par Véronique Payan

Créée en 2001, La Financière agricole du Québec (FADQ) est le résultat du consensus obtenu entre l'État et le monde agricole. Le mandat de la Financière agricole est de stimuler les investissements et de protéger les revenus en vue de favoriser la réussite et la pérennité des entreprises agricoles québécoises. En tant qu’organisme québécois unique chargé de la gestion des outils financiers destinés au monde agricole, elle joue un rôle de premier plan dans le développement du secteur agricole et agroalimentaire du Québec.

Ainsi, afin de soutenir et de promouvoir ce développement, La Financière agricole a élaboré des produits et des outils géomatiques dont la Base de données des cultures généralisées.

Parcelles agricoles numériques

La FADQ offre aux entreprises du secteur agricole des programmes d’assurance qui permettent de minimiser les effets des risques climatiques et des fluctuations du marché. Dans le cadre de ses activités d’assurance, la Financière agricole recueille un grand nombre de renseignements liés à ses clients, dont les superficies et les cultures assurées. Ces dernières sont déclarées chaque année par les producteurs agricoles assurés. Les superficies quant à elles sont mesurées par le personnel de la FADQ sur des plans de ferme numériques, propres à chaque client. Ces plans sont réalisés principalement à partir des orthophotographies noir et blanc à l’échelle de 1/40 000 numérisées de la Photocartothèque québécoise. Une mosaïque des orthophotos a été créée, sur laquelle les contours vectoriels des champs de chaque client ont été définis. Cette mosaïque a une précision en géolocalisation de 1 m et les superficies sont évaluées avec une marge d’erreur de 3 %. Par ailleurs, les plans de ferme, électroniques ou en version papier, servent d’outils de fonctionnement et de communication entre les conseillers de la FADQ et les clients de la Financière agricole.

Cliquez sur l'image pour un agrandissement
Parcelles agricoles numériques

Une base de données généralisées sur les cultures accessible à tous

Les renseignements dérivés des plans de ferme électroniques de la FADQ forment la base de données territoriale agricole et portent sur la répartition des cultures cultivées au Québec. C’est une base de données unique qui revêt une importance primordiale pour beaucoup d’intervenants du milieu géomatique, que ce soient les différentes instances gouvernementales, les consultants en géomatique ou les universités, pour des applications aussi diverses que l’aide à la classification du territoire, le suivi de l’évolution des pratiques culturales, l’estimation des puits de carbone ou la gestion de bassins versants.

Cet engouement pour une telle information sur les cultures du Québec a amené la FADQ à publier et à rendre disponible ces données à tous, tout en assurant la protection des renseignements personnels de ses clients, les agriculteurs. La Financière agricole a donc produit une nouvelle version de la base de données territoriale agricole où les renseignements sont regroupés sous de grandes classes généralisées, qui représentent les cultures cultivées au Québec. Cette nouvelle information s’appelle la base de données des cultures généralisées (BDCG). Cette base de données vectorielle géoréférencée est mise à jour chaque année et est utilisable dans tout système d'information géographique.

Ce produit est plus précisément constitué de contours vectoriels, des polygones, issus des parcelles agricoles assurées dans le cadre des programmes d’assurance de la FADQ. Ces parcelles ont été généralisées et regroupées selon la culture déclarée par le client. Ainsi, deux champs de maïs adjacents ou espacés de moins de 20 m (séparés par un fossé, une route ou un ruisseau) ont été fusionnés. Les cultures utilisées pour les regroupements sont les suivantes : foin, maïs, blé, orge, avoine, soya, canola, autres céréales, cultures maraîchères, petits fruits, sans information culturale. La BDCG couvre entre 80 % et 90 % du territoire cultivé au Québec et elle est disponible depuis 2004.

Cliquez sur l'image pour un agrandissement
Illustration du processus de généralisation des cultures
Illustration du processus de généralisation des cultures

Par ces nouveaux outils et produits, la Financière agricole met la géomatique au service du monde agricole, mais aussi, et de plus en plus, elle s’ouvre à tous les utilisateurs d’information géographique. Elle peut donc dire : mission accomplie!

Quelques données techniques sur la BDCG

  • Couverture : ensemble du Québec agricole
  • Système de coordonnées : coordonnées géographiques en NAD 83
  • Découpage : ~160 feuillets à l’échelle de 1/50 000 (système national de référence cartographique, SNRC)
  • Champs de la base de données : code de culture et superficie
  • Type de fichier : fichier de formes (Shapefile) créé avec ESRI Arcview
  • Mise à jour : annuelle en octobre
  • Tarification :
    • Feuillet 1/50 000 : 75 $
    • Québec complet (1 fichier) : 12 000 $

Cliquez sur l'image pour un agrandissement
Visualisation du produit final
Visualisation du produit final

Renseignements

Direction des ressources informationnelles
La Financière agricole du Québec
(418) 838-5614
info_geo@fadq.qc.ca

 



Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2005