Gouvernement du Québec

 

 

 

GÉOInfo - Chroniques du Québec géographique

Mars 2013

Les technologies géospatiales au programme du congrès de l'Acfas

Par Louis-Etienne Guimond et Luc Gravel, Centre de recherche en géomatique (CRG), Université Laval

L’Association francophone pour le savoir (Acfas) est un organisme à but non lucratif contribuant à l’avancement des sciences au Québec et dans la francophonie canadienne. Fondée en 1923, l’Acfas regroupe des membres individuels et tisse des partenariats institutionnels, tous motivés par le développement de la recherche, quel que soit le domaine. Elle collabore ainsi avec des dizaines d’organismes des milieux universitaire, collégial, public, parapublic, industriel et de la communication scientifique. Elle s’associe également à des partenaires médias pour mettre en valeur la recherche dans l’espace public et contribuer à l’élaboration d’une véritable société du savoir.

Pour en savoir plus sur la mission de l’Acfas et l’ensemble de ses activités, consultez ce site Web (http://www.acfas.ca/acfas/qui-sommes-nous).

81e Congrès de l’Acfas : savoirs sans frontières

Plateforme par excellence de la diffusion des résultats de recherche, de débats et d’échanges, le congrès (http://www.acfas.ca/evenements/congres) annuel de l’Acfas est la plus importante manifestation scientifique multidisciplinaire, interuniversitaire et intersectorielle de la francophonie. Elle regroupe en moyenne 5 000 participants et se tient en alternance en région et dans les grands centres urbains du Québec depuis 1933. En 2013, le 81e Congrès annuel de l’Acfas se tient sur le campus de l’Université Laval, du 6 au 10 mai 2013. 

Le Congrès de l’Acfas permet d’affirmer, de manière toujours croissante, la présence d’une recherche scientifique et d’une recherche-création de haut calibre réalisée par des acteurs francophones ou francophiles qui répondent aux attentes d’une société sans cesse en évolution où l’innovation et l’adaptation sont incontournables. Cette occasion unique de mise en commun de connaissances, de points de vue et de compétences saura sans aucun doute, une fois encore, contribuer au développement des multiples dimensions de notre société.

Consultez cette page pour en savoir plus sur le programme (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme) du 81e Congrès et pour vous inscrire (les tarifs réduits (http://www.acfas.ca/evenements/congres/inscription) sont en vigueur jusqu’au 31 mars 2013).

Activités portant sur les technologies géospatiales

Parmi les activités prévues au programme du 81e Congrès de l’Acfas, nous attirons particulièrement votre attention sur le colloque « Innovation en géomatique pour la société et l’environnement » (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/81/200/225/c), qui aura lieu le 9 mai.

Ce colloque s’inscrit dans la logique des orientations de recherche innovante menée au Centre de recherche en géomatique (CRG) de l’Université Laval. Il consiste à présenter et à illustrer les réponses apportées par les solutions géospatiales dans le domaine de l’aménagement et de l’exploitation durables des espaces naturels (le Nord) et anthropisés (les villes). Il vise à illustrer des stratégies de développement durable qui sont déjà opérationnelles et desquelles d’autres acteurs pourraient s’inspirer. Voici quelques détails sur le contenu qui sera abordé lors de ce colloque.

Les solutions géospatiales dans le domaine de l’aménagement et de l’exploitation durables des espaces naturels

La géomatique sera présentée en soutien à la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans la région du Nord-du-Québec, soit au nord du 49e parallèle, au-delà duquel se concentrent des investissements majeurs au Québec. On y explorera les méthodes et les technologies géospatiales permettant :

  • de mieux observer et d’inventorier le Nord,
  • d’étudier l’impact du changement climatique,
  • de dresser la cartographie 3D du potentiel minier,
  • de définir les corridors écologiques à protéger,
  • de mesurer le potentiel énergétique (éolien et hydroélectrique),
  • de suivre le déplacement des glaces en temps réel,
  • de développer de meilleurs capteurs pour aider à la navigation aérienne (brouillard et neige) et contrer les effets de la pollution de l’eau sur les bassins hydrographiques.

Les solutions géospatiales dans le domaine de l’aménagement et de l’exploitation durables des espaces anthropisés

Dans ce module, la géomatique sera présentée en soutien à l’aménagement durable des espaces urbains incluant les notions de mobilité durable et d’accessibilité universelle dans la conception de quartiers multifonctionnels et multi-générationnels. Ce module ouvrira la porte aux diverses méthodes et solutions technologiques géospatiales ayant pour but d’appuyer le développement des villes intelligentes en mettant en place de nouvelles méthodes de consultation en planification urbaine, en géodesign et en architecture qui sont préalables à l’aménagement des places et édifices publics ou privés. Il permettra d’explorer de nouvelles approches de consultation des citoyens par la modélisation et l’analyse spatiale, les géosimulations et la géovisualisation 3D, la réalité virtuelle et augmentée, le géoweb participatif.

Outre ce colloque, nous vous suggérons d’autres conférences qui mettront en valeur les applications de la géomatique :

  • Colloque 655 (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme_preliminaire/81/600/655/C) - Gouvernance, patrimoine, éducation, santé et transports : cinq axes pour comprendre et construire les villes intelligentes
  • Colloque 651 (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme_preliminaire/81/600/651/C) - Colloque du Centre d’études nordiques (CEN)
  • Colloque 213 (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme_preliminaire/81/200/213/C) - Télédétection et sécurité publique — Défis et avancées technologiques
  • Activité spéciale (http://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/81/special/196685) - Table ronde : Une vision commune pour créer des villes intelligentes



Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2013