Gouvernement du Québec

GÉOInfo - Chroniques du Québec géographique

Mars 2006

La GéoConférence, un grand pas dans les opérations de sécurté civile au Québec

Par Donald Fortin

La coordination de la réponse gouvernementale en matière de sécurité civile auprès des communautés sinistrées occupe une situation stratégique dans le système de sécurité civile québécois. La Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie (DGSCSI) du ministère de la Sécurité publique y joue un rôle déterminant puisqu’elle a pour mission de coordonner l’action gouvernementale lors de sinistre. Elle doit mettre en place des moyens de concertation et d'aide à la décision pour soutenir les organisations régionales de sécurité civile (ORSC) et l'Organisation de la sécurité civile du Québec (OSCQ). Pour ce faire, elle vient de se doter d’un tout nouvel outil géographique de coordination des opérations : la GéoConférence.

L'échange d'information : le nerf de la guerre en sécurité civile

En cas de sinistre, l’échange d’information est capital car il permet de mettre en place toute la stratégie d’intervention et de répondre aux différents besoins. La réunion de coordination est le principal instrument mis à la disposition des ministères et organismes du gouvernement du Québec concernés par la sécurité civile.

Réunion de coordination de l'ORSC-16
Réunion de coordination de l'ORSC-16
lors de l'exercice Double Impact - octobre 2005
La gestion de l’information est incontournable et stratégique pour la DGSCSI lors de la conduite de ces réunions de coordination, d'autant plus que, lors de la majorité de ces rencontres, certains partenaires ne sont pas sur place. La Direction dispose de plusieurs équipements favorisant la tenue de réunions de coordination avec des intervenants éloignés, comme les conférences téléphoniques ou les vidéoconférences. Cependant, bien que ces équipements de communication soient à la fine pointe des technologies, elles ne permettent pas le partage de l’information géographique avec les participants. Or, le médium cartographique est important dans les réunions de coordination pour avoir une vision de la situation et alimenter les discussions sur les états de situation ainsi que les mesures prises ou à prendre lors d’un sinistre. La GéoConférence permet cet échange.

Des solutions opérationnelles là où chaque minute compte

La GéoConférence a vu le jour à la suite de la réalisation d'un projet de développement informatique issu du programme GéoInnovations du Secrétariat de GéoConnexions de Ressources naturelles Canada. TGIS Technologies, en étroite collaboration avec la Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie, a mis au point ce produit qui favorise le partage et l'annotation de cartes numériques à distance. Par la GéoConférence, les intervenants partagent une même vue cartographique et peuvent indiquer au profit de tous, en temps réel, des éléments sur une carte. Ils peuvent également annoter la carte ou éditer des annotations telles que des symboles, des lignes ou des polygones.
Client de GéoConférence
Client de GéoConférence
Affichage de la GéoConférence au Centre régional de coordination gouvernementale de la Montérégie. Exercice Double Impact - octobre 2005
Affichage de la GéoConférence au Centre régional de coordination gouvernementale de la Montérégie.
Exercice Double Impact - octobre 2005
Comme les producteurs de données pertinentes à la gestion d’un sinistre ne viennent pas du ministère de la Sécurité publique, la GéoConférence permet aussi d’exploiter des données numériques géoréférencées localisées sur plusieurs serveurs, situés dans des endroits différents, sous divers formats. La GéoConférence permet donc de rassembler les données disponibles pour créer une image commune accessible à tous les intervenants concernés. Cette interrelation des systèmes est conforme à la vision que s'est donnée la DGSCSI en matière de géomatique afin d’assumer son rôle entre les différentes organisations.

Un partage d’information avec les producteurs de données

Il n’est plus nécessaire de rassembler physiquement toutes les données essentielles à la production des supports cartographiques pour les opérations d’urgence. L’usage de la GéoConférence permet de rendre accessible l’information pertinente produite par les fournisseurs directement à la source. Cette information est partagée, avec un outil de diffusion capable de supporter la multitude de formats de production existants, sous la forme de services Web conforme aux spécifications du Open Geospatial Consortium, Inc. (OGC).

En cas de sinistre, l’établissement d’une vision commune, actualisée et donnant un portrait réel de la situation, permet d’élaborer la stratégie qui guide l’intervention gouvernementale auprès des communautés sinistrées. L’utilisation des données là où elles sont produites permet d’éviter les délais de mise à jour, les problèmes de stockage, assure une plus grande fiabilité de l’information et améliore l’efficacité organisationnelle globale.

Utilisation de données directement des producteurs de données
Utilisation de données directement des producteurs de données

Les prochaines étapes

L’utilisation d’un produit adapté au contexte particulier du Système de sécurité civile québécois garantit des résultats pour des prises de décision rapides et concertées, ce qui le différencie nettement d’un système d’information géographique conventionnel.

Des initiatives visant à implanter la GéoConférence dans les activités de sécurité civile sont actuellement en chantier et interpelleront différents partenaires du gouvernement du Québec au cours de l’année. Ces activités viseront à déployer la GéoConférence auprès des partenaires et à développer un réseau d’échanges de données selon différents risques.

À brève échéance, un projet pilote sur les incendies de forêt auquel seront associées les organisations régionales de la sécurité civile du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de la Côte-Nord et de l’Abitibi-Témiscamingue permettra à la Direction générale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de conclure des ententes d’échanges de données avec la Société de protection des forêts contre le feu ( SOPFEU) et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) afin d’utiliser la GéoConférence pendant la saison des incendies de forêt au printemps 2006.

Renseignements :

Donald Fortin
Ministère de la Sécurité publique
(450) 346-3615
donald.fortin@msp.gouv.qc.ca

 



Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2006