Gouvernement du Québec
Le Québec géographique
Géoinfo l'outil de recherche
Bienvenue au portail de l'information géographique gouvernementale
La géo c'est quoi?
L'information géographique
La cartographie
La photo aérienne
Les images satellite
Le positionnement et la référence
La géomatique
Découvrir
Galerie d'images et de cartes
Atlas du Québec
Localisateurs
Approfondir
Galerie d'images et de cartes
Expertise québécoise
Gouvernement
Enseignement et recherche
Entreprises
Activités à venir
Bibliothèque
Chroniques Géo Info
Normes et standards
Publications
Terminologie de la géomatique
Autres sites d'intérêts
Au Québec
Au Canada
Ailleurs dans le monde
Acquérir
Commander des produits géographiques
Vous recherchez des noms de lieux?
Catalogue d'information géographique gouvernementale
Le Carrefour GéoSpatial
Le Carrefour GéoSpatial
 
Les images satellite
  La télédétection
  La résolution des
    images
  Pourquoi utiliser
    les images satellites?

La résolution des images

Les capteurs à bord des satellites possèdent chacun leurs caractéristiques spatiales pour enregistrer les images. En télédétection, on ne parle pas d’échelle comme pour une photo aérienne, mais de résolution spatiale, qui donne la précision des images.

La résolution d'une image est déterminée par la plus petite surface que le satellite peut détecter au sol. Cette surface est exprimée sur l'image par les pixels, acronyme formé par les mots « picture element ». Une série de pixels compose une image satellite. C'est aussi le cas d'une photo numérisée par un ordinateur.

Ainsi, l'exemple ci-contre d'un petit renard roux montre que plus on dégrade une photo, plus elle devient floue jusqu'à percevoir les pixels.

Ainsi, lorsqu'on dit qu'une image a une résolution de 30 mètres, cela signifie que chaque pixel qui constitue l'image représente une superficie de 30 mètres sur 30 mètres au sol.

Donc, plus la résolution d'une image est grande, plus l'image est précise.

Cependant, plus on augmente la résolution, plus la superficie couverte par l'image est petite. Donc, ce qu'on gagne en précision, on le perd dans la vue d'ensemble. L'exemple d'un terrain de baseball sur des images de la région de La Baie au Saguenay illustre bien ce phénomène :

  • l'image prise par un satellite à une résolution de 10 mètres permet d'observer l'emplacement du terrain et son environnement;
  • l'image prise par un avion à une résolution d'un mètre permet de circonscrire le terrain de baseball et de voir des détails à l'intérieur même du terrain.

Haut de la page



Accueil | Plan du site | Courrier | Portail Québec | La géo c'est quoi?
Galerie d'images et de cartes | Atlas Québec | Information géographique gouvernementale par sujet
Expertise québécoise | Événements à venir | Bibliothèque
Autres sites d'intérêts | Pour commander des produits géographiques en ligne
Politique de confidentialité
| Accessibilité

Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2008